Les scanners 3D

Moins populaire que l’imprimante 3D, le scanner 3d joue un rôle important dans l’univers de l’impression 3D. Sur le marché, il y a plusieurs types de scanner 3D allant du scanner 3D portable au scanner 3D de bureau en passant par les méthodes de métrologie avancées. Le scanner 3D a longtemps été utilisé dans des domaines comme le contrôle de la qualité en milieu industriel, dans le secteur du reverse engineering, dans le domaine des films d’animation et des jeux vidéos, etc. Les meilleurs scanners 3D utilisent la technologie laser à triangulation ou la lumière structurée. Cependant, depuis un certain temps, on voit un foisonnement d’applications de numérisation 3d qui utilisent la technologie de la première Kinect en lumière structurée et bientôt celle de la Kinect 2 en détection de temps de vol. Aussi, une solution plus sérieuse et prometteuse est prise. Il s’agit de l’utilisation d’une tablette ou d’un Smartphone à l’aide de logiciels de traitement d’image. Cependant, elle est en stade de développement. Ainsi, avec cette large gamme de scanners 3D, le choix du meilleur 3d scanner peut s’avérer difficile.

Comment choisir son scanner 3D ?

Le choix d’un scanner 3D dépend de plusieurs critères, dont le prix scanner. Par ailleurs, il dépend du type d’objets à scanner. Par exemple, quand il s’agit de scanner des visages humains, on écarte les technologies laser pouvant être dangereuses pour ensuite choisir l’appareil selon la taille des objets qu’il a la possibilité de scanner pour s’orienter vers un scanner fixe intégrant une table tournante ou un appareil mobile. Ce choix peut en outre dépendre de la résolution définie comme étant le niveau de détail de l’objet à numériser. La précision est un facteur important dans le choix d’un scanner et elle est considérée comme le niveau de fidélité entre le modèle 3D et l’objet physique. Il y a aussi, le besoin de numériser en couleur ou en noir et blanc et de faire une capture de la texture d’un objet. La vitesse de scan est par ailleurs, un critère de choix à ne pas néglige, de même que le niveau de connaissance de l’utilisateur, l’environnement de numérisation, la luminosité, etc. Ainsi, il y a des types de scanner 3d professionnel, des scanners 3D jouant le rôle d’imprimante 3d scanner et des scanners qui font le scan 3d batiment.

 

Le logiciel utilisé pour scanner

Le scanner 3D ne fait que produire un nuage de points qu’une imprimante 3D ne pourra jamais interpréter tel quel. L’interprétation et la transformation de ce nuage se font souvent avec un logiciel propriétaire à travers un maillage polygonal permettant l’impression 3D. Les logiciels servent aussi à exporter dans d’autres formats comme l’OBJ, les informations de géométrie de l’objet stockées dans un fichier au format STL. Ainsi, du format OBJ, ces informations seront manipulées dans des logiciels de création assistée sur ordinateur (CAO). Cette étape, dénommée post-processing peut être, selon la qualité du matériel et du logiciel, longue.