Tout ce que vous devez savoir avant d’acheter en Vefa

L’achat immobilier en vefa est une pratique courante. Il faut dire qu’il s’agit d’un mode d’investissement avantageux, notamment sur les frais de notaire, le contrat de réservation ou encore la réception des travaux. Voici ce qu’il faut savoir sur l’achat en vefa avant de passer à l’action.

La vefa : c’est quoi ?

La vente en état de futur achèvement (vefa) est désormais très courante dans le monde immobilier. Il s’agit d’un contrat d’acquisition d’un bien immobilier à construire. Lors de la signature du contrat, la construction n’a pas encore démarré et le promoteur s’engage envers l’acheteur par rapport à la fiabilité des plans proposés et sur le délai de livraison. La construction de l’appartement vefa ou du lotissement ne sera lancée que lorsque le taux de réservation de 80% est atteint. L’avantage de ce type d’achat, c’est sans doute les économies qui seront réalisées sur le long terme, surtout au niveau des frais de notaire.

Il faut dire qu’acheter en vefa réduit sensiblement les frais de notaire. Bien entendu, il faudra prévoir dans votre plan de financement les frais de notaire, surtout lorsqu’on sait que certains d’entre eux réclament des avances sur certains actes administratifs. De manière générale, il faut savoir que le montant des frais de notaire s’élève le plus souvent entre 2 et 3% du prix d’achat vefa du bien.

 

Les contrats de réservation en vefa

Une fois que vous avez trouvé un accord avec le promoteur immobilier pour une vente vefa, un contrat de réservation vefa est rapidement signé. Celui-ci fixe à la fois les engagements et le vendeur se doit de vous réserver un logement lorsque le programme démarre. Au moment de la signature vefa immo neuf, vous allez verser un dépôt de garantie et le contrat va fixer les règles. En ce sens, le mieux serait de vous faire accompagner par un notaire ou un conseiller juridique afin d’éviter les erreurs. Dès lors, il faudra penser à vérifier plusieurs points, dont la surface habitable, la part de l’acheteur, le nombre de pièces, la situation du bien, etc. Le prix prévisionnel de vente en état futur achèvement ou encore la date maximale à laquelle la vente sera conclue devra figurer dans le contrat.

 

Le dépôt de garantie

Le dépôt de garantie est obligatoire en vente en vefa. Il est calculé en fonction du délai de vente qui est fixé dans le contrat de réservation. En effet, si celui-ci est inférieur à 1 an, le montant du dépôt de garantie risque d’être inférieur ou égal à 5% du prix de vente prévisionnel. Si le délai est de 2 ans, le dépôt de garantie ne peut pas dépasser les 2%. Sachez toutefois que vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours après la signature de la réservation. Passé ce délai, il est possible de se rétracter, mais sous certaines conditions.